Dick Rivers "La Légende"

Un espace de discussion autour d'un mythe : Dick Rivers une légende de la chanson Française


Heures au format UTC + 1 heure



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juil 2012
Messages: 10
Sexe: Non specifié
Posté: 06 Juil 2014, 21:38 

Image
Image


[size=150] Nouvelle page spéciale 100 % inédite

« Chronique détaillée

de l'album “RIVERS” (2014)

de DICK RIVERS »

sur ce lien :

http://lachanteusemariefrance.fr.gd/Alb ... lee-.-.htm


Image
Image


••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


Image
Image

[b]
DICK RIVERS

Chronique de l’album “RIVERS”

(Verycords, 2014) :

“Rivers” est un très grand disque de rock’n’roll, où se côtoient blues, cajun et country. Dick fait comme toujours des merveilles avec sa voix grave et basse. Il joue avec ses propres intonations : les « aôôwww » et autres « Cadilââkkke » par dizaines tout au long du CD, ce genre de prononciation est top.

Tranquillement, sans la ramener de façon caricaturale ni se la raconter, il place et chante les mots exactement là où il faut. Il interprète les textes de ses auteurs avec justesse, précision, et un feeling dément.

À la production et aux arrangements : Oli Le Baron. Il réussit là où Patrick Coutin avait échoué. Ce dernier a réalisé le magistral album “Plein soleil”, contenant d’ailleurs plusieurs titres dont il a composés les musiques.

Cet opus de 1995 est l’un des quatre meilleurs albums studio de Dick. Sauf que par la suite, avec “Vivre comme ça” (1) en 1998 et “Amoureux de vous” (2001), l’inspiration artistique de Coutin, en tant que superviseur artistique, s’était énormément amoindrie, voire asséchée. Comme si la routine s’était installée après “Plein soleil” et le double CD “AuthenDick” (live à Bobino 1995).

Ce n’est pas le cas entre Le Baron et Dick. “Rivers” est aussi excellent et incontournable que le définitif ouvrage “Mister D” (2011) et que son indispensable complément live CD/DVD “Gran’ Tour — Olympia 2012”. On peut même préférer “Rivers” à “Mister D”, par le fait que le son soit encore plus roots, live, simple, aéré, épuré, au plus près des instruments.

On retrouve l’atmosphère “de groupe” qu’il régnait dans les salles de concerts lors du “Mister D Tour” 2011/2013 de Dick et son gang. Avec une ambiance plus intimiste et en grande partie électroacoustique. Même s’il y a de grosses impulsions de guitares électriques du Baron (qui assure tous les sons de six-cordes, entre autres instruments). Par exemple sur “Jeanne & Henri” et le refrain du “Rôle du rock”.

Dans le CD “Rivers”, l’harmonica de Mickey Blow joue un rôle fondamental dans l’ambiance blues à l’ancienne et authentique de tous ces morceaux. Sauf exceptions, cet harmoniciste old street school ne fait pas de solos plein pot. Juste des petits coups nerveux, discrets et bien sentis.

Il s’immisce dans plein de recoins, tout au long de “Maudit”, “Les rois serviles”, “Le rôle du rock”, “Sans devise”, etc. Comme lorsqu’il est sur scène. À l’écoute de ce disque, on l’imagine au moment de l’enregistrement en train de faire ses fameux petits pas en avant puis en arrière (et vice-versa) lorsqu’il joue de l’harmonica.

“Si j’te r’prends” ouvre l’album de façon enjouée et hyper chaleureuse. Dick prend une intonation à la Zachary Richard (avec une voix beaucoup plus grave) ou Clifton Chenier. L’ambiance est 100 % dixieland rock New Orleans. Entre “King Creole” (Elvis Presley 1958) et “Je veux du bonheur” (le show live génial de Christophe Maé 2013/2014, ainsi que l’album éponyme).

Erik Sitbon, qui en a composé la musique, et son groupe Ghost Band assurent l’accompagnement. À leurs côtés : Mathias Luszpinski, épatant saxo ténor garage surf rock roll parisien, et Oli Le Baron. Ces deux derniers, donc, font partie du groupe scénique de Dick depuis 2011.

“Sans devise”, au rythme qui se dandine joyeusement, est dans le même état d'esprit. Sans l’aspect dixie big band, et dans une veine plus cowboy cânetwuy.

Sur “Rivers” autant que sur “Mister D”, les compositions sont artistiquement très fortes. Elles captivent l’auditeur par leur richesse et leur intensité. Oli Le Baron est l’auteur-compositeur de “Jeanne & Henri” (avec sa compagne Hélène pour le texte), “Sans devise”, “Maudit”, “Tu m’as changé”.

Le Oli signe le texte de “Pas de vainqueur” sur une musique folk rock pleine de panache composée par le duo Hudson Taylor. La version française de Dick est même meilleure, y compris musicalement, que le “Battles” originel (et sorti en avril 2014) de ces deux frères irlandais.

En revanche, l’interprétation live et féminine de “O Marie” par Isabelle Boulay (figurant sur son album country “Les grands espaces”, 2011) est plus émouvante que celle de Dick où l’accompagnement musical est plus rêche, plus brut. Ce titre est une création de Daniel Lanois.

“Mustang” est un titre bonus figurant uniquement dans l’éditon limitée digibook CD. Les détenteurs du CD boîtier cristal normal ne pourront pas écouter ce bijou au phrasé tendance rap convaincant et crédible.

Un mal pour un bien : en effet, ce n’est pas souvent que sur un CD (quel que soit l’artiste ou le groupe), un morceau bonus est aussi bon et fort que les chansons phares figurant sur l’album standard.

Francis Cabrel a composé (texte & musique) une fantastique chanson-tornade électrique et sauvage : “Le rôle du rock”.

Au passage, avec ce titre (à prononcer à voix haute), il devient l’heureux et officiel dépositaire d’une hilarante formule, inédite et pourtant pleine de bon sens. Même Laurent Chalumeau (2) et Boris Bergman — adeptes de bons (jeux de) mots, deux maestros de l’écriture franco-française à la plume vibrionnante et zébulonesque — n’y avaient pas encore pensé.

La manière pleine de furie dont Le Baron envoie ses guitares, sa façon de faire les choeurs sur le refrain en scandant « rôle du rock ! (…) rôle du rock ! » : tout cela contribue à la réussite de ce titre.

Le texte est malin, amusant, très bon esprit. Il décrit bien l’ambiance éternelle que des générations de musiciens ont vécu et continueront de connaître : « Une ville au hasard, n’importe laquelle / Des sonos, des hangars et des décibels / Un tonnerre de guitares comme une onde de choc (…) Des motels, des motards huit jours par semaine (…) Une seule règle, on ne regarde jamais en arrière (…) »

Cabrel devrait ou aurait vraiment dû composer plein de chansons de cet acabit et dans ce style musical précis, que ce soit pour lui ou pour les autres. Plutôt que les ballades soft qui ont fait son succès en tant que chanteur. Quelque part, il est passé totalement à côté d’une carrière de compositeur de rock.

Francis signe aussi le texte plus banal de “Paris-Vintimille”. C'est le morceau le plus touffu et fouillis du disque. La musique composée par Michel Françoise est linéaire. Les instruments s’entrechoquent les uns les autres. L’ensemble ne décolle jamais réellement, même sur le refrain. Et ce malgré les guitares appuyées (solo à la “Brand New Cadillac” inclus) du Baron.

Beauté et simplicité sont de mise dans l’interprétation de Dick et l’orchestration pour “L’amour m’attendait”. Il s’agit d’une reprise du troubadour Dylan Bob avec, là encore, un texte (français) de Cabrel.

“Les herbes hautes”, de Joseph d’Anvers, sont exactement dans l’ambiance sonore, tourmentée et fougueuse, de “L’homme sans âge”. Ce majestueux album de 2008, entre lyrisme et introspection, est mal-aimé par les dingomégafans des Chats Sauvages.

C'est injuste car il contient douze magnifiques titres, entre autres “Par-delà les plaines”, “La voie des anges”, “Gagner l’horizon” et “Mon homme” (un hommage à son père).

Retour à “Rivers” : Dick s’attaque de façon inattendue et surprenante à un titre (que l’on découvre d’ailleurs grâce à Dick) de Georges Moustaki : “Les rois serviles”. Rien que par son chant, Dick en livre une toute autre atmosphère, western et américaine, que celle de son créateur.

À cela, il faut ajouter les envoûtants arrangements, conçus autour de l’harmonica (essentiel sur ce titre) à la Ennio Morricone de Mickey Blow, du banjo joué par Manu Bertrand et des clapements de mains de tous les participants.

Grâce à Joseph d’Anvers (avec qui Dick collabore toujours) en 2008 puis Oli Le Baron depuis 2011, le rocker en noir du quartier Simplon (Paris 18e) a retrouvé l’inspiration et la flamboyance de “Plein soleil” et du live “AuthenDick”.

Ces deux CDs, ainsi que “L’homme sans âge”, “Mister D”, “Gran’ Tour — Olympia 2012” et “Rivers” constituent pour l’instant le summum de l’œuvre discographique (hors Chats Sauvages) de Dick.

François Guibert

(6 juillet 2014)


(1) : un album très variété, décevant, ne contenant pas de chansons mémorables. Hormis l’adaptation en français par Maurice Achard de “In The Ghetto”, ballade créée par Elvis Presley en 1969.

(2) : d’ailleurs, d’une certaine façon, l’album “Rivers” constitue une bande son idéale des livres “En Amérique” (2009, Grasset) ou “Uptown” (1997, Editions Florent Massot) de Laurent Chalumeau.

Image
Image


Chronique de l'album "RIVERS"

par JEAN-WILLIAM THOURY


dans "ROCK ET FOLK" (juin 2014) :

Image


Image


Ci-dessus, de gauche à droite :
Benoît Blue Boy,
Tai-Luc (La Souris Déglinguée),
Alain Chennevière,
Shere Khan (Ici Paris)
et Tony Marlow.


Image


Ci-dessus, de gauche à droite :
Patrick Renassia (Rock Paradise),
Jean-William Thoury (Bijou, "Juke-box magazine", "Rock&Folk"),
Dick Rivers, X,
Serge Sciboz ("B.C.R. (Blues Country Rock'n'roll) La Revue")
et Tony Marlow.


Image


Shere Khan (Ici Paris),
Alain Chennevière,
Dick Rivers,
Tony Marlow,
à Rock Paradise, Paris 15e, vendredi 20 juin 2014.

_________________
MARIE FRANCE : http://lachanteusemariefrance.fr.gd/

HEARTBREAK HOTEL + THE HELLBOYS + NIKOLA ACIN : http://heartbreakhotelthehellboysnikolaacin.fr.gd/

ALAIN CHENNEVIERE & THE STEVENSONS : http://alainchenneviere.gd/


Dernière édition par GUIBERT FRANCOIS le 26 Déc 2014, 09:52, édité 1 fois.

Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Juil 2012
Messages: 80
Localisation: bretagne
Sexe: Masculin
Age: 70
Posté: 07 Juil 2014, 11:23 

merci pour tous ces documents j ai vu que tout cela était aussi sur le site johnny le web j espere que cela aidera à faire découvrir aux amateurs de qualite ce beau cd bye


Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Juil 2012
Messages: 73
Sexe: Non specifié
Posté: 08 Juil 2014, 09:09 

merci pour ce merveilleux articles et surtout grace à toi j'ai appris que la location des folies bergéres était ouverte du coup ce matin à l'aube réservation éffectuée !!!!!!


Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Juil 2012
Messages: 29
Sexe: Non specifié
Posté: 08 Juil 2014, 17:29 

Effectivement il est sur le forum de Johnny et bon nombre de fan de Johnny sont enthousiasmés par cet album dommage que les ventes ne suivent pas je ne comprend pas a t-il un bon distributeur? est-ce la bonne maison de disque? il en vend encore moins que Mister D j'ai vu une alerte sur sa page officiel facebook je suis triste de voir que notre ami Dick ne perce pas quoi faire ? pourtant je partage autour de moi j'en parle enfin
Bonne soirée à vous tous


Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Juil 2012
Messages: 80
Localisation: bretagne
Sexe: Masculin
Age: 70
Posté: 09 Juil 2014, 09:21 

HELLO si la distribution est si mauvaise c est à Dick de rectifier , néanmoins je pense que sur fnac amazon et autres chacun s il le veut trouve son bonheur une programmation ,régulière sur rtl ferait surement son effet et puis ceux qui aiment dick me semblent bien passifs (participation au forum) bye


Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Aoû 2012
Messages: 92
Sexe: Non specifié
Posté: 03 Aoû 2014, 15:49 

Que veux tu que l'on dise sur le forum?

l'album est présent dans les magasins mais aucun titre ne passe sur les radios et notamment aucun sur "radio nostalgie" qui contrairement à ce qui est dit par certains et Dick lui même je crois alterne des tubes anciens et des chansons d'un nouveau cd quand il y en a un et serait un bon vecteur de promotion de l'album

Il faudrait que le distributeur des CD de Dick s'intéresse à cette radio qui est surement l'une de celles où il y aurait le plus de fans possibles parmi les auditeurs avec RTL.

Sur l'album, après l'avoir écouté et réécouté, je suis heureux mais un peu moins enthousiaste que certains.
je pense qu'il n'est pas aussi réussi que certains le disent. En tout cas, il n'est pas du niveau de "Plein soleil", une réussite totale.

Dick a maintenant une voix très grave et si basse que parfois elle ne sort pas assez de l'orchestration lorsque celle ci n'est pas assez épurée ou alors c'est une question d'enregistrement et on ne tient pas assez compte du timbre de sa voix dans les réglages en studio.

C'est forcément dans les ballades que sa voix est la plus belle car il chante vraiment alors que dans des morceaux plus rapides, on a parfois presque l'impression qu'il parle plus qu'il ne chante.

Et puis pour les chansons"originales" au rythme rapide, aucune n'accroche vraiment car il y a toujours un problème de refrains, même pour "le rôle du rock", une bonne chanson à laquelle il manque un grand refrain comme dans "Amoureux de vous" mais cette chanson était une adaptation!.

Pour moi et c'est apparemment le contraire que pensent certains, la meilleure chanson est l'adaptation somptueuse de la ballade de Bob Dylan "l'amour m'attendait là/b]" avec de très belles paroles de Cabrel et une grande beauté et simplicité orchestrale qui met parfaitement en valeur sa voix suave et sensuelle. Cela aurait été génial si Cabrel avait été capable de faire tout un disque avec cette qualité de paroles, d'orchestration et d'enregistrement de la voix. Malheureusement ce n'est pas le cas puisque les deux autres chansons écrites par Cabrel sont moins bien.

J'aime aussi beaucoup la première chanson [b]"Si je te reprends"
pour les paroles dignes d'Audiart comme cela a été écrit, pour la voix et l'orchestration qui met une formidable ambiance chaleureuse façon New Orleans. C'est vraiment une réussite.

Et Je mets un peu au même niveau une autre chanson que j'aime aussi beaucoup, l'avant dernière chanson "tu m'as regardé" également une jolie ballade où sa voix grave fait merveille.

Je signale que cette chanson est dans une play list de la revue "Rock 'n 'folk " du mois d'août, ce qui montre tout le bien que les chroniqueurs de cette revue pensent du disque et de Dick toujours.

En revanche je suis plus réservé sur " les rois serviles" où je ne suis pas convaincu par les arrangements, et je suis aussi réservé sur les chansons d'Oli le Baron, formidable musicien mais dont les mélodies n'accrochent pas assez.

Pour la chanson "les herbes hautes" [b]de Joseph d'Anvers, c'est spécial, on retombe complètement dans l'univers sonore de l'album qu'il avait écrit " l'homme sans âge"
c'est bien écrit pour les paroles qui conviennent à la personnalité de Dick mais il y a les mêmes défauts que dans cet album, à savoir un refrain qui n'accroche pas et une orchestration trop lourde, sans grâce.
En plus ce titre n'est pas homogène avec le reste de l'album, il aurait dû figurer dans "l'homme sans âge" ou en bonus.

Je n'aime pas critiquer Joseph d'Anvers qui doit être un type très bien et très gentil mais ces orchestrations ne conviennent pas bien à Dick. Les morceaux de l'album "l'homme sans âge "paraissaient bien meilleurs interprétés sur scène avec plus de guitares et dépouillement.

Ceci étant, Guibert dit du bien de cet album sous-estimé à juste titre car il comportait quelques pépites meilleures encore sur scène comme[b]" la voix des anges", "par delà les plaines" et "gagner l'horizon"
aux très belles paroles.

Dans le nouvel album, il reste des titres qui sont bien comme la version de la chanson"o marie" même si je suis d'accord avec F Guibert quand il dit que la version d'Isabelle Boulay sur son album country "les grands espaces" est plus émouvante

et naturellement "Pas de vainqueur" qui est un bon titre, le meilleur en 3ème ou 4 éme position pour moi  après "l'amour m'attendait là " et "Si je te reprends" et "tu m'as regardé"

Voilà ma critique de l'album, un peu moins enthousiaste que celle de Guibert ou que celle de Sciboz dont l'interview est par ailleurs remarquable.( y compris pour les petites piques sur la crétinerie des émissions de Ruquier et la léthargie de celles de Drucker.) Il faut parfois mettre les pieds dans le plat surtout quand on a le talent d'écriture de Sciboz.

En tout cas Dick a de vrais amis et qui écrivent merveilleusement sur lui!

et rendez vous tous aux" Folies bergères" car sur scène ce sera encore mieux comme cela a été le cas pour les deux albums précédents depuis"l"homme sans âge" !....


Dernière édition par jean-rene le 11 Aoû 2014, 19:16, édité 1 fois.

Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Juil 2012
Messages: 80
Localisation: bretagne
Sexe: Masculin
Age: 70
Posté: 04 Aoû 2014, 10:15 

la preuve qu il y a quelque chose à dire et tu le fais très bien , je suis d accord pour nostalgie c est incompréhensible et regrettable ; c est vrai que Dick est plutot tourné vers l avenir, il faut dire que lorsque il sort un disque on lui reparle de twist à saint trop !


Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Aoû 2012
Messages: 92
Sexe: Non specifié
Posté: 11 Aoû 2014, 18:58 

J'ai bien compris que Dick est tourné vers l'avenir et c'est évidemment très bien mais il se trompe s'il croit que sur "Nostalgie", on ne passe que les vieux tubes, il y a toujours une alternance avec des chansons nouvelles quand un nouveau disque sort et ça permet de le promouvoir auprès d'un public qui correspond à celui qui va à ses concerts.
et puis il faut savoir faire un peu de compromis.

C'est comme ça qu'Eddy Mitchell continue à bien vendre ses nouveaux disques et ce n'est pas déshonorant.

Quand les Stones font un concert, ils ne chantent pas que leurs nouveautés mais interprètent aussi une sélection de leurs tubes les plus connus, le plus souvent en alternance avec des morceaux anciens mais oubliés du public qui n'avaient pas été des tubes à leur sortie. De cette façon, ils ne s'ennuient pas sur scène car ils ne jouent jamais dans une tournée les mêmes morceaux que dans la précédente, y a toujours de nouvelles versions de chansons un peu oubliées ou même qu'ils n'avaient jamais chantées sur scène.

Si on prend mon cas, rien ne me ferait plus plaisir que d'entendre Dick chanter une fois sur scène "voilà pourquoi j'ai besoin d'elle" de l'album Dixie car j'adore cette ballade, pour moi la plus belle de son répertoire, et comme il ne faisait plus de tournées quand il l'a enregistrée, il ne l'a jamais chantée sur scène.


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juin 2012
Messages: 275
Sexe: Masculin
Age: 71
Posté: 13 Aoû 2014, 08:13 

Effectivement, il y a dans le répertoire de Dick de très bonnes chansons peu connues, qui mériteraient de faire parti de sa Play List.
Il y a quelques années, (après Bobino), il chantait sur scène "Prends ma place", un titre assez percutant et très bien venu.
Pour ma part un titre que j'adore se trouve sur l'album "Linda Lu Baker" et c'est "A part Moi Ca Va"..
Mais comme la plupart de ses chansons sont excellentes , il est très difficile d'en choisir afin de satisfaire tout le monde.
Par contre je ne supporte plus dans ses concerts de retrouver à chaque fois "Faire Un Pont" et "Nice Baie De Anges".......

_________________
La vitesse permet de prendre son temps........


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juil 2012
Messages: 156
Localisation: Belgique
Sexe: Masculin
Age: 46
Posté: 13 Aoû 2014, 23:13 

"Faire un pont", c'est le "Gabrielle" de Johnny, un incontournable de ses concerts, mais entièrement d'accord avec toi pour " Nice baie des anges", je lui préfère "ou sont les hommes" dans la même veine, et que l'on entend jamais.

A part moi ça va, une de mes chansons préférées de Dick :thumbup:


Haut
  Profil 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit